L’herbe de la pampa : un nouvel envahisseur

Herbe de la Pampa, espèce invasive à l'île de la Réunion - Crédits photo : TANAKA JuuyohUne nouvelle espèce invasive, dangereuse pour les milieux et espèces indigènes de notre île, a été identifiée. L’herbe de la Pampa, c’est son nom. Afin d’éviter sa propagation dans les milieux naturels de La Réunion, une campagne de sensibilisation vient d’être lancée.

L’herbe de la Pampa (Cortaderia selloana) est une plante ornementale de la famille des Poaceae. Originaire d’Amérique du Sud, elle s’est très bien adaptée aux conditions écologiques de la Réunion jusqu’à y être considérée comme une espèce invasive.

Un seul pied produit plusieurs millions de graines

Comme dans d’autres endroits du monde, elle est une menace pour la biodiversité. Il est urgent et encore temps de stopper sa propagation dans le milieu naturel, insiste le Groupe Espèces Invasives de La Réunion sur son site internet. En effet, un seul pied de cette plante produit plusieurs millions de graines qui peuvent être dispersées à près de 30 km par le vent, mais aussi par les cours d’eau ou les pneus des véhicules.

En occupant l’habitat de nombreuses plantes endémiques fragiles de l’Île de La Réunion, elle peut provoquer leur disparition, rappelle le GEIR.

De plus, lorsqu’elle s’installe sur de grandes surfaces, il est très difficile et coûteux de l’éliminer.

Elle favorise la propagation des incendies

Outre ces menaces, cette plante est dangereuse parce qu’elle est très combustible et donc favorise la propagation des incendies.

Attention, ses feuilles très coupantes peuvent provoquer de profondes blessures y compris sur le bétail.

Enfin, les touffes d’Herbe de la Pampa constituent l’habitat privilégié des rongeurs tels les rats et les souris qui transmettent la leptospirose.

Pour une éradication précoce

Vous avez identifié un plant d’Herbe de la Pampa, le long d’une route, d’un sentier de randonnée, d’un cours d’eau, et partout ailleurs, vous pouvez faire un signalement en ligne. Plus d’informations ici

Pour vous aider à identifier l’herbe de la Pampa, consulter la fiche réalisée par le GEIR.

Si vous avez un pied d’herbe de la Pampa dans votre jardin, l’ONF (office national des forêts) peut vous proposer de l’échanger contre des pieds de plantes indigènes de la Réunion. Contactez le 0262 90 48 20 pour plus de renseignements.

Crédits photo : TANAKA Juuyoh

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *