Dénicher des fournitures vertes : le parcours du combattant

Ecole - Crédits photo : Zigazou76 Flickr - Licence Creative Commons - Certains droits réservésTandis que les élèves ont repris le chemin de l’école, pour la quatrième année consécutive, France Nature Environnement dresse le même constat lors des courses pour la rentrée scolaire : les fournitures plus respectueuses de l’environnement sont peu visibles et plus chères que les autres. Cette année, trois familles volontaires l’ont appris à leurs dépens.

FNE met trois familles à l’épreuve

En cette rentrée 2012, FNE a demandé à trois familles de suivre une liste de recommandations pour choisir des fournitures scolaires plus écologiques. Quelles sont leurs impressions ? Outre le fait que Sandrine, Diane et Cécile remarquent que les produits moins néfastes pour l’environnement sont toujours plus chers à l’achat que les autres, elles déplorent l’absence d’informations concernant les labels “environnementaux”, l’inexistence d’un rayon dédié et des vendeurs insuffisamment formés.

Pour 2013, pour optimiser leurs achats et gagner du temps, ces trois familles attendent une amélioration de l’étiquetage des produits, la création d’un rayon dédié, et des conseils dispensés par des vendeurs mieux formés. Rendez-vous est pris !

Des fournitures “premier prix” pas si économiques…

FNE constate que les fournitures les moins chères sont souvent de moindre qualité, peu durables et ne comportent quasiment jamais d’écolabel. C’est le cas du taille-crayon en matière plastique fragile, ou encore des stylos à bille qui sont jetables. Économiques à l’achat, ils reviendront pourtant plus chers à l’usage puisqu’il sera nécessaire de les renouveler régulièrement. En faisant le choix de fournitures plus durables cette année, les trois familles-témoins pourront faire des économies à la rentrée prochaine.

Il est plus économique à long terme d’investir un peu d’argent dans une fourniture solide même si c’est plus facile à dire qu’à faire quand on a un budget limité, commente Gaël Virlouvet, responsable du dossier Eco-consommation.

…et pas écologiques !

De plus, plusieurs produits de premier prix sont susceptibles de contenir des ingrédients dangereux pour la santé des enfants : solvants toxiques dans les colles, métaux lourds dans les feutres de couleur. Rachel Louiset, chargée de mission Eco-consommation à FNE s’étonne que l’on puisse retrouver jusqu’à deux pictogrammes de danger sur des stylos correcteurs liquides alors qu’ils sont destinés aux enfants !.

Le chariot FNE

La liste des produits nécessaires en poche, FNE a relevé les prix d’une sélection de fournitures à faible coût et ceux de leurs alternatives plus écologiques, lorsqu’elles existent, dans un supermarché de la région parisienne. Cette année encore, le panier vert est trois fois plus cher que le panier classique.

Bruno Genty, président de FNE, lance un appel au gouvernement :

Le Ministère de l’Écologie a annoncé récemment vouloir conduire une action sociale et écologique. A la veille de la conférence environnementale qu’il organise, il n’est pas acceptable que les familles n’aient pas plus facilement accès à des fournitures permettant de préserver l’environnement et la santé de leurs enfants. Il est impératif que le gouvernement mette en place des mesures pour inciter les fabricants et les distributeurs à faire des efforts en ce qui concerne l’étiquetage de ces fournitures.

Courses de rentrée écologiques, mode d’emploi

1) Pensez aux produits d’occasion

Certains produits sont encore en état de marche pour plusieurs années, voire quasiment neufs, et sont mis en vente par d’autres parents. Vous pouvez acheter des calculatrices, livres, cartables d’occasion dans des ressourceries ou vide- greniers près de chez vous, et même auprès de vos relations et voisins, ou encore sur des sites internet. En faisant le choix d’acheter des fournitures d’occasion, vous donnerez ainsi une deuxième vie à ces objets.

La réutilisation de produits permet d’allonger leur durée de vie et d’ainsi de retarder le jour où ils deviendront des déchets. De plus, cela permet des économies de matières et de ressources qui auraient été nécessaires pour fabriquer un produit neuf. Et enfin cela permet d’alléger la facture de la rentrée. A votre tour, quand vos enfants n’auront plus l’utilité de ces produits, vous pourrez aussi les donner ou les revendre à d’autres parents.

2) Référez-vous à la liste de fournitures scolaires transmise par l’école

Cela vous évitera l’achat de gadgets fragiles ou de produits inutiles. Certaines écoles fournissent une partie du matériel, il n’est donc pas nécessaire de l’acheter.

3) Choisissez des produits durables pour ne pas avoir à tout renouveler chaque année

En effet, porter son choix sur des fournitures solides peut s’avérer plus cher à l’achat, mais permettra au final de faire des économies et moins de déchets, puisque ce matériel pourra resservir l’année suivante, voire celles d’après. Préférez le matériel de traçage (règle, équerre, rapporteur) et les tailles-rayon en métal ou en bois plutôt que ceux en plastique qui sont plus fragiles. Avant de faire vos courses, vérifiez si le matériel de l’année précédente peut encore servir.

4) Préférez les produits rechargeables aux produits jetables

C’est le cas des stylos et porte-mines ou encore des correcteurs sec (format souris). L’achat de recharges vous coûtera au final moins cher que de racheter le produit entier à chaque fois, et cela produira moins de déchets au final. Remarque : attention aux objets trop “mode” dont les recharges risquent de ne plus être disponibles rapidement.

5) Évitez les produits dangereux, pour l’environnement et surtout la santé des enfants

Préférez les produits ne contenant pas de substances toxiques. Les solvants toxiques les plus répandus sont le xylène et le toluène. On le retrouve dans certaines colles, surligneurs, marqueurs, feutres effaçables pour tableau blanc, et correcteurs.

Vérifiez bien sur l’emballage que le produit porte une indication du type “ne contient ni xylène ni toluène”. Les produits avec des colorants (feutres, crayon de coloriage, etc.) peuvent contenir des métaux lourds (plomb, mercure, cadmium, chrome). Il en existe “sans métaux lourds”. Les gommes peuvent contenir du PVC (polychlorure de vinyle). Préférez les gommes sans PVC, et dans l’idéal en caoutchouc naturel (provient d’un arbre tropical, l’hévéa).

picto_inflammable.jpg picto_irritant.jpg D’une manière générale, évitez aussi les produits qui affichent des pictogrammes de danger (ex : stylos correcteurs “blanco”).

6) Privilégiez les produits fabriqués, en partie ou totalement, à partir de matières recyclées

Les produits papier et/ou plastique peuvent être partiellement ou totalement fabriqués à partir de matière recyclée. C’est le cas de plusieurs fournitures comme les stylos ou les produits papetiers (cahiers, feuilles simples et copies doubles, etc.) et même les tubes de colle. L’utilisation de matière recyclée permet de prélever moins de matière première pour la fabrication des fournitures.

7) Faites confiance aux écolabels officiels et méfiez-vous des allégations environnementales sans contrôle

Dans plusieurs catégories de produits, il existe des produits labellisés. Le label qu’ils affichent prouve que ces produits ont un impact moindre sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie, c’est-à-dire de leur fabrication jusqu’à leur fin de vie.

eco_label_europe.jpgNF_environnement.jpg
Attention cependant aux allégations environnementales. En effet, depuis quelques années, on trouve dans les rayons des produits portant des mentions telles que “d’origine naturelle”, “biodégradable”, “moins de CO2”, etc. Ces mentions ne sont pas contrôlées et restent finalement une affirmation sans preuve du fabricant. Même si l’argument avancé peut être vrai, il n’a pas été vérifié et certifié par un label officiel.

blaue_engel.jpgnordic_swan.jpg Vous trouverez également des produits portant les écolabels officiels d’autres pays, auxquels vous pouvez vous référer également. En France, après l’écolabel européen et NF Environnement, on trouve en majorité les 2 labels suivants sur les produits papier (cahiers, ramettes de papier, etc.) : L’écolabel allemand Der Blaue Engel (L’Ange bleu), l’écolabel nordique Nordic Swan (Le cygne blanc) (Voir également votre article Labels bio, écolo… Y voir plus clair).

fsc.jpg pefc.jpgPour les produits issus du bois (cahiers, feuilles de papier, crayon, règle ou taille-crayon en bois, etc.) vous pourrez aussi trouver des produits portant les certifications FSC ou PEFC. Cela signifie que le bois provient de forêts gérées durablement.

8) Privilégiez le vrac sans emballage ou l’emballage en carton plutôt que le blister plastique

D’une manière générale, préférez les produits qui ont le moins d’emballage. En achetant des produits avec peu d’emballages, vous choisissez des produits dont l’emballage a eu moins d’impact sur les matières prélevées (pétrole, bois, etc.) et vous créerez ainsi moins de déchets. Remarque : on trouve plus facilement des produits sans emballages dans les papeteries.

9) Profitez de la rentrée pour sensibiliser vos enfants

Lors de vos courses, vous pourrez expliquer à vos enfants pourquoi vous préférez acheter tel ou tel produit : car il est moins dangereux pour sa santé, moins dangereux pour l’environnement, qu’il produira moins de déchets… Vous pouvez aussi leur donner des conseils pour entretenir leurs fournitures et les faire durer toute l’année et les années suivantes, ou encore pour diminuer au maximum les impacts sur leur santé.

Exemples :
– refermer les bouchons des stylos pour ne pas qu’ils sèchent
– ne pas mettre les feutres, marqueurs, surligneurs dans leur bouche afin qu’ils n’ingèrent pas des ingrédients toxiques
– protéger le matériel dans des étuis
Il pourra ainsi sensibiliser aussi ses camarades, et même proposer des actions à mettre en place dans sa classe : utiliser le verso des feuilles utilisées en brouillon, mettre un bac de recyclage des papiers…

Crédits photo : Zigazou76 – Licence Creative Commons – Certains droits réservés

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *