Ma vieille machine hors d’usage ? Pas si sûr…

Machines à laver - Crédits photo : dem13 Du réfrigérateur au grille-pain, du lave-linge au fer à repasser, du four à l’aspirateur… Les produits fonctionnant grâce à l’énergie électriques ont envahi notre quotidien. Mais que faire de nos appareils en fin de vie ? Collecter et rénover nos DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) pour leur donner une seconde vie, une association réunionnaise a relevé le “D.E.H.F.I”.

D.E.H.F.I pour Développement de l’Entraide Humanitaire et de la Flore Internationale, c’est le nom de cette O.N.G.I (Organisation Non Gouvernementale Internationale – fonctionnant sous la forme d’une association loi 1901) créée en 2001, qui a placé le développement durable et l’insertion au cœur de ses projets. David Fontaine, responsable communication de l’association, en détaille les missions :

Nous nous proposons d’apporter notre aide humanitaire dans les domaines les plus urgents ; de contribuer à la réalisation de projets prioritaires de développement ; d’offrir notre concours aux pouvoirs publics locaux et malgaches ; de mettre en œuvre des actions de formation professionnelle continue ; d’apporter notre aide technique en matière d’enseignement administratif et technique et de créer des liens de solidarité, d’entraide et de fraternité entre la France et d’autres pays.

Combiner trois logiques : économique, social et écologique


Depuis mai 2012, D.E.H.F.I s’est lancée dans un nouveau projet combinant trois logiques : économique, sociale et environnementale.

D.E.H.F.I se propose de collecter, chez vous, et gratuitement, vos vieux appareils électriques et électroniques (voir la liste des appareils concernés ci-dessous) pour les rénover, leur donner une seconde vie.

Réduire les dépôts de déchets sauvages

Avec ce projet de rénovation de nos DEEE, D.E.H.F.I souhaite contribuer à la protection de l’environnement et à la préservation des ressources. Le deuxième objectif est d’offrir à la population réunionnaise des appareils électroménagers rénovés, de grandes marques, garantis de 3 à 12 mois, et vendus à prix réduits dans un magasin.


Le projet est déjà bien avancé : il a déjà abouti sur la création d’un atelier de rénovation des DEEE, (atelier situé à la maison d’arrêt de Domenjod), et d’une plate-forme de collecte et de tri (situé dans l’enceinte du centre pénitentiaire du Port), explique David Fontaine.

Ouverture prochaine d’un magasin d’appareils blancs rénovés


La prochaine étape de ce projet est l’ouverture, en septembre 2012, du magasin de vente d’appareils blancs rénovés et garantis. Cette structure doit devenir pérenne et permettre l’insertion professionnelle des détenus travaillant dans l’atelier de Domenjod et du centre de tri du Port ajoute le responsable de la communication.


L’accompagnement et la formation se déroulent sur l’ensemble du parcours pour un objectif soit : de retour à l’emploi, de création d’activité, de formation qualifiante, ou de projet de mobilité.

Parallèlement, D.E.H.F.I met en œuvre diverses actions à Madagascar dans les domaines de la santé (création d’un dispensaire), de l’éducation (rénovation d’une école), des loisirs mais aussi de l’alphabétisation et des droits de l’Homme. Par ailleurs, un projet de ferme expérimentale se met en place sur l’Ile de Nosy-Faly.

Nos DEEE : encombrants et dangereux

 Certains DEEE sont classés “déchets dangereux” car ils contiennent des substances nocives pour l’homme ou pour l’environnement, tels que les gaz à effet de serre (réfrigérateurs mis sur le marché avant 1994), les PCB/PCT, le mercure (certains transformateurs et accumulateurs, lampes…), les piles ou accumulateurs classés dangereux (appareils équipés d’une batterie au plomb ou au nikel – cadmium par exemple), les tubes cathodiques (téléviseur, écran d’ordinateur…).

Marquage de la "poubelle barrée figurant sur les produits électriques et électroniques Depuis le 15 novembre 2006, un logo représentant une poubelle barrée est apposé sur les appareils électriques et électroniques. Il signale que l’appareil ne doit pas être jeté à la poubelle mais recyclé. Une étiquette faisant apparaître le coût de leur recyclage et de leur élimination figure également sur ces appareils. Pour tout achat, les consommateurs s’acquittent désormais d’une taxe d’éco-participation destinée à financer la dépollution et le recyclage de tous les anciens appareils hors d’usage.

Qu’on les appelle déchets, ordures, rebuts… nos poubelles sont l’un de nos défis majeurs. Véritable enjeu environnemental, elles peuvent devenir des ressources. Le gisement total de DEEE représente pour la France environ 1,7 millions de tonnes chaque année. La part des DEEE directement issus des ménages et assimilés varie entre 16 et 20 kg par habitant par an soit l’équivalent de 165 Tours Eiffel. De l’or dans nos poubelles ? C’est à s’y méprendre.

Si vous souhaitez que D.E.H.FI récupère vos vieux appareils blancs, Contactez l’association au 0 262 88 66 91 ou remplissez le formulaire de récupération ici 

Liste de tous les appareils blancs collectés par D.E.H.F.I :

Petit électroménager

Robot de cuisine
Grille pain
Fer à repasser
Aspirateur

Gros électroménager

Cuisinière
Four à micro-ondes
Four traditionnel
Four à vapeur
Cuisinière à gaz
Hotte aspirante
Plaque de cuisson (électrique, vitrocéramique, à induction)
Lave-linge
Lave-vaisselle
Sèche-linge
Congélateur
Réfrigérateur

Plus d’informations sur le tri des déchets, les points de collecte… : rendez-vous ici.

Crédits photo : dem13 – Certains droits réservés (licence Creative Commons)

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *