Le rejet en mer de déchets de la pêche désormais interdit

Barque de pêche - Crédits photo : JeanbaptisteM Michel Lalande, préfet de La Réunion, a signé un arrêté préfectoral interdisant le rejet en mer de produits de la pêche à l’intérieur des 2,5 milles nautiques dans les eaux territoriales de La Réunion. La mesure, annoncée le 2 juillet dernier lors du point d’étape sur la gestion du risque requin, est entrée en vigueur le mercredi 18 juillet 2012.

Les déchets de pêche : un attrait pour les squales

Après la parution de l’arrêté, la Préfecture tient à apporter quelques précisions :


Le rejet en mer de produits de la pêche peut expliquer la sédentarisation d’une population de requins tigre et bouledogue à proximité du littoral réunionnais sans que ce point ne soit scientifiquement prouvé actuellement. Mais il est admis que le rejet de déchets présente un attrait pour ces squales.


En conséquence, un arrêté a été publié ce mercredi 18 juillet 2012 (AP n° 1022) interdisant le rejet en mer de déchets à l’intérieur des 2,5 milles nautiques (environ 4,7 kilomètres), de produits de la mer frais, surgelés ou congelés, entiers ou non, prélevés ou détenus à bord de tout navire pratiquant la pêche professionnelle ou de plaisance.

Cette limite de 2,5 milles nautiques a été retenue pour prendre en compte certains paramètres tels que  :

• la situation des  “Dispositif de Concentration de Poissons” (DCP) les excluant de cette zone,

• la courantologie, la bathymétrie et de la nature des produits rejetés.


Les techniques de pêche traditionnelle de saumurage ou d’appâtage sont exclues du champ d’interdiction.

Crédits photo : JeanbaptisteM

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *