Restauration de la forêt de la Grande Chaloupe : près de 40.000 arbres plantés

Restauration de la forêt semi-sèche de la Grande Chaloupe - Crédits : LIFE+ COREXERUN Les travaux de plantation sur les zones de restauration et de reconstitution de la forêt semi-sèche de la Grande Chaloupe ont commencé en janvier 2012 et se sont terminés début avril (fin de la saison des pluies). Les objectifs ont été atteints : 33 300 arbres plantés sur la zone de reconstitution et 5 050 sur les parcelles de restauration.

La récolte de semences se poursuit afin de préparer d’ores et déjà la prochaine saison de plantation et atteindre l’objectif de 58 000 plants réintroduits dans le milieu naturel en 2012/2013.

Entre août 2011 et février 2012, les équipes spécialisées ont réalisé les travaux de lutte contre les espèces exotiques envahissantes sur 39 hectares. Le choix de la lutte manuelle ou mécanisée s’est fait en fonction de la localisation des sites et de leur niveau de dégradation.

Les enfants prennent soin de leur forêt

Mahot tantan - Crédits photo : B.navez Les élèves de CM2 de l’école Evariste de Parny (La Possession), qui avait cultivé des arbres de la forêt semi-sèche dans le cadre de la classe pilote “Un enfant, un arbre endémique réintroduit” se sont rendus à la Grande Chaloupe pour planter 40 Bois de judas.

Par ailleurs, 3 nouvelles classes de St-Denis, de La Possession et de Ste-Marie participent cette année au projet et cultivent 5 espèces dans leur “mini-pépinière” installée dans la cour de l’école. Les élèves prennent soin des jeunes Bois de judas, d’arnette, de joli cœur, de buis et Mahot tantan afin de pouvoir les planter l’année prochaine dans la forêt de la Grande Chaloupe.

De nombreux partenaires associés au projet

Début mars, les habitants de la Grande Chaloupe ont remis les plants qu’ils avaient cultivé pour ce projet afin qu’ils soient plantés par l’armée (RSMA, régiment du service militaire adapté de la Réunion).

L’ équipe du RSMA a planté 1 500 arbres, dont 1 200 lors d’une journée de mobilisation exceptionnelle où 300 jeunes des 6 compagnies du RSMA de l’île étaient présentes.

Des entreprises privées soutiennent également le projet : ID Logistics, qui avait participé au défrichage d’une parcelle en novembre 2011, a planté 500 arbres. Les agents EDF, accompagnés de leur famille et d’élèves du Lycée agricole de St-Paul, ont planté 300 arbres. Le Lycée sera chargé de la production de 1000 plants pour poursuivre ce partenariat l’an prochain.

Les associations locales contribuent également à la réussite du projet. Les Lions de La Réunion sont venus planter des arbres lors d’une journée écocitoyenne. Avec l’aide de l’APN (Association des Amis des Plantes et de La Nature), la méthode de semis-direct a pu être expérimentée (les semences sont répandues directement sur le sol). Une partie des semences a déjà germé et l’opération sera renouvelée.

Enfin, des journées ouvertes au grand public ont été organisées en partenariat avec l’IRT (Ile de La Réunion Tourisme) et la SREPEN (Société Réunionnaise pour l’Etude et la Protection de l’Environnement).

Appel à volontaires pour des opérations de désherbage

La SREPEN, partenaire du projet LIFE+ COREXERUN, organise des opérations de désherbage autour des arbres plantés. Cette action de lutte contre les espèces exotiques envahissantes est indispensable pour permettre la croissance des jeunes plants. En participant à une journée de désherbage, vous contribuerez à l’épanouissement de la forêt semi-sèche de la Grande Chaloupe. RDV un samedi sur deux en juillet et août 2012.

Renseignements et inscriptions auprès de la SREPEN au 02.62.28.19.29.

Sources : LIFE+ COREXERUN

Crédits photo : Restauration de la forêt semi-sèche de la Grande Chaloupe – Crédits : LIFE+ COREXERUN | Mahot tantan – B.navez

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *