Regain d’activité pour le volcan

Piton de la Fournaise - Crédits : Pressecologie.com Pas de repos pour la Fournaise, augmentation des séismes volcano-tectoniques, éboulements au centre du cratère Dolomieu… L’ensemble des données acquises depuis la fin de la dernière éruption (9-10 décembre 2010) indique que la re-activation du volcan, débutée en août 2010, se poursuit, indique l’observatoire volcanologique ce jeudi 30 décembre 2010.

Depuis la fin de l’éruption du 9-10 décembre 2010 (la troisième de l’année), l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise détecte une augmentation progressive et régulière des éboulements à l’intérieur du cratère sommital de Dolomieu. Jusqu’à 30 événements par jour ont été enregistrés. Leur nombre par jour se situe entre 3 et 6 fois la norme des phases non éruptives. Les événements principaux ont été détectés le 28 décembre et visualisés par le réseau de caméras sur la paroi nord du cratère Dolomieu, précise l’observatoire dans un bulletin publié ce jeudi.

Séismes volcano-tectoniques en augmentation

Le nombre et l’énergie (magnitude) des événements volcano-tectoniques sont restés assez faibles entre le 11 et le 27 décembre, avec une moyenne de moins de 6 événements par jour, tous de magnitude < 1.2. Depuis le 28 décembre, on observe une augmentation progressive du nombre (8-20/jour) et de la magnitude (Mmax : 1.5) des événements volcano-tectoniques, détaillent les scientifiques.

Les foyers sismiques ont été localisés à l’aplomb du Piton de la Fournaise ; la plus part des événements sismiques s’originent à l’intérieur de l’édifice volcanique, entre le niveau de la mer et 1 km au dessus du niveau de la mer. Les foyers les plus superficiels se situent sous le bord nord du cône volcanique ; de rares événements plus profonds (environ 1 km au dessous du niveau de la mer) ont été localisés sous le bord sud du cône du volcan. Leur nombre est en cours d’augmentation depuis le 29 décembre, indique l’observatoire.

Une lente dilatation de l’édifice volcanique se poursuit depuis la fin de la dernière éruption à une vitesse moyenne de 1-1.5 cm/mois. Les secteurs les plus affectés par les déplacements sont le quadrants nord-ouest, nord-est et sud-est de l’édifice volcanique.

Des vitesses de déplacement comparables entre le sommet et le flanc du volcan sont enregistrées notamment au niveau secteur nord-est de l’édifice volcanique. Le taux de dilatation du cône sommital est proche de celui qui a précédé la dernière éruption.

Des faibles émissions de SO2 (dioxyde de soufre) (2-3 fois la norme) ont été détectées depuis le 29 décembre.

Pour rappel, depuis le 16 décembre dernier à 6 heures, la Fournaise est en «vigilance volcanique». L’accès à l’Enclos est ouvert au public entre 6h et 16h. En dehors de ces horaires, le portail de l’Enclos sera fermé.

Les sentiers balisés menant à la chapelle de Rosemont et au cratère Rivals sont autorisés. Néanmoins les coulées récentes relatives à l’éruption débutée le 9 décembre demeurent chaudes et donc très dangereuses. Leur aspect minéral identique à celui de coulée anciennes est trompeur. Ne se refroidissant que très lentement, ces nouvelles coulées sont impraticables. Le sentier d’accès au cratère Kapor est fermé sur la totalité de l’itinéraire. De même, le sentier d’accès au cratère Dolomieu est fermé dans sa portion située en amont du site de la Chapelle de Rosemont. Pour des raisons de sécurité, il est donc strictement interdit d’aller au delà du site de la chapelle de Rosemont.

Pour que l’accès au point d’observation se fasse en toute sécurité, il est rappelé les impératifs suivants : – le respect des deux sentiers balisés (menant à la chapelle de Rosemont et au cratère Rivals) – le respect des horaires d’ouverture et de fermeture (6h-16h) – la nécessité de se munir de chaussures de marche, d’un couvre-chef.

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *