Un écolodge sinon rien

Ecolodge Bangalodge - Crédits photo : S. Dalleau Stéphanie, Alicia, Fred et Flo ont fait le choix de se lancer dans le tourisme à La Réunion, mais pas n’importe lequel ! Dans les hauteurs de Saint Paul, à Salazie ou encore à la Plaine des Cafres, ces 4 amoureux inconditionnels de la nature proposent une alternative au tourisme côtier de masse : l’écolodge citoyen. Au luxe s’oppose la satisfaction des besoins fondamentaux, aux architectures décomplexées, les structures en matières naturelles et en harmonie avec leur milieu.

Stéphanie : ma case au fond du jardin

Stéphanie Dalleau s’est lancée dans l’aventure l’année dernière suite à un ralentissement de son activité professionnelle. Elle a construit de ses mains avec l’aide de ses amis le bungalow qui accueille les touristes dans un écrin de végétation dense. Le Bangalodge est pensé dans l’idée d’un respect intégral de la nature : toilettes sèches, douche solaire, tri sélectif, …

Ecolodge Bangalodge - Crédits photo : Marie FabreUn endroit intime, discret et presque secret qui porte bien son nom ! (Banga : à Mayotte, petite case au fond du jardin pour que les adolescents puissent s’émanciper) C’est un choix de vie que l’on a envie de partager plutôt qu’une réelle source de revenus pour elle, qui, ornithologue, aime à informer ses hôtes sur les différentes espèces d’oiseaux que l’on peut rencontrer sur l’île, et les conseiller sur les balades à faire dans les environs. Toutefois, arachnophobes incurables, passez votre chemin, ici on ne chasse ni araignées, ni insectes au risque de se mettre la propriétaire à dos ! La règle : chaque être vivant ici présent a le droit de vivre en toute sérénité. Dans ce jardin créole vous croiserez donc arbres fruitiers, fleurs, épices, insectes de toutes formes, oiseaux rares et même, avec un peu de chance, des caméléons.

Si vous avez l’occasion de séjourner au Bangalodge, n’hésitez pas à emprunter le livre pour enfants dont Stéphanie Dalleau est l’auteur « Le Pétrel de Noël », pour en savoir plus sur cette espèce endémique en danger.

Site web : Bangalodge

Alicia : une rencontre entre la nature et la culture

Alicia Devaud Hoareau, artiste peintre, a aménagé chez elle, à côté de son atelier, un logement écolo. Situé au pied du village d’Hell-Bourg dans le Cirque de Salazie, l’écolodge est niché dans un jardin luxuriant de 5 000 m2 offrant une vue imprenable sur les divers pitons avoisinants.

Ecolodge Kan Dézart - Crédits photo : A. Devaud Alicia affectionne la nature depuis longtemps mais n’a pas toujours évolué en son sein. Œuvrant pour un label de musiques du monde à Paris, ses pérégrinations professionnelles lui font poser ses valises à La Réunion il y a 11 ans, portée également par l’amour. Elle fait le choix de s’installer dans les hauts de l’île pour prendre le temps de revenir à des choses plus essentielles, avoir du plaisir à écouter les anciens parler, et se recentrer sur elle-même. C’est l’anti-frénésie parisienne  confie-t-elle.

Alicia Devaud - peintre - Ecolodge Kan Dézart - Crédits photo : A. Devaud L’écolodge Le Kan Dézart est l’occasion pour elle de partager avec les gens de passage cette philosophie de vie et la culture locale trop souvent oubliée, la Réunion lontan. Alicia propose également à ses “éco-touristes” de découvrir l’histoire de l’île et notamment du marronage via ses toiles, de déguster des tisanes maison et de parcourir la multitude de sentiers de randonnées qui débutent à quelques encablures du site. A la question, souhaiteriez-vous que votre activité soit labellisée ou mieux suivie par la Région, la réponse est claire : surtout pas ! Si le sentier était plus balisé, la clientèle ne serait pas la même. Pour trouver l’écolodge, il faut le chercher et c’est ce qui fait son charme et sa singularité.

Site web : Kan Dézart

Fred et Flo : la renaissance de la Réunion lontan

Fred et Flo ont vécu à Mafate pendant plus de 20 ans, le temps nécessaire pour trouver leur coin de paradis : un terrain éloigné de toute civilisation. C’est finalement à La Plaine des Cafres qu’ils ont arrêté leur choix, sur un petit îlet tout en longueur entouré de deux ravines à l’orée du Parc National de La Réunion et qui accueille désormais La Bergerie, un éco-gîte chez l’habitant, avec, à venir, dégustation de plats lontan.

Eco-gîte La Bergerie - Crédits photo : La Bergerie Il aura fallu plus d’un an et demi pour percer l’accès qui mène à leur maison, soit 20 minutes de marche dans la forêt primaire de Notre-Dame de la Paix. Au départ, le lieu accueillait simplement un boucan lontan. Le couple a alors charrié à bout de bras les matériaux naturels nécessaires à la construction du site. A La Bergerie, il y a tout le confort nécessaire pour passer de bonnes vacances et de quoi se libérer du superflu : exit téléphone portable, ordinateur et télévision. Les déchets repartent dans la valise des voyageurs excepté ceux qui finissent dans le compost. La quasi-totalité de la clientèle est réunionnaise. Elle vient chercher là une bouffée de simplicité et un retour aux sources. Ce n’est surtout pas un retour à la misère, précise Flo, au contraire c’est aller de l’avant ! En respectant la planète, on fait quelque-chose pour nos enfants.

Site web : La Bergerie

Ayez les bons réflexes en milieu naturel

Pratiquer l’écotourisme est l’occasion d’adopter quelques gestes simples pour permettre aux milieux naturels et protégés de se renouveler en toute sérénité et de conserver leur beauté.

INFOS Les déchets sont la plus grande menace liée au tourisme car ces derniers attirent chats, chiens ou rats s’avérant être des prédateurs redoutables pour la faune réunionnaise. Une seule solution : rapporter ses déchets avec soi (même ceux jugés biodégradables !).

INFOS Il est également strictement interdit de prélever ou d’introduire des plantes et des animaux dans les zones délimitées par le Parc National tout comme écrire ou dessiner sur les pierres et les arbres.

1 Comment

  1. Voici une très belle sélection d’Ecolodges sur la Réunion. Je ne les connaissais pas du tout. Le Bangalodge en pleine cambrousse me plait beaucoup.
    Je découvre votre site, vraiment très intéressant.

    Post a Reply

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *