Des réseaux intelligents pour réduire la facture énergétique

Crédits Photo : Bénédicte Jourdier - Flickr - Licence Creative Commons Les lauréats de l’appel à manifestations d’intérêt “Smart grids”, réseaux électriques intelligents, ont été dévoilés ce mardi 21 mars 2012 par le Ministère de l’Écologie. Parmi les dix dossiers retenus sur le territoire français figure le projet MILLENER (pour Mille Installations de gestion énergétique dans les îles), qui sera expérimenté à la Réunion, en Guadeloupe et en Corse. MILLENER (voir notre article par ailleurs) vise à tester et à valider des solutions d’intégration poussée des énergies renouvelables dans les îlots énergétiques et à diminuer la consommation d’énergie.

Vers des réseaux électriques “intelligents” adaptés aux zones isolées

Un réseau électrique intelligent pourrait être défini comme un réseau électrique mis à niveau. A ce réseau ont été ajoutés un système numérique de communication bidirectionnelle entre fournisseur et consommateur, un système intelligent de mesure et un système de contrôle. (Source : communication de la Commission européenne)

Une meilleure insertion des productions d’énergies renouvelables

Le projet de recherche MILLENER a pour objectif de contribuer à réduire les consommations électriques des clients. Mieux insérer les énergies renouvelables intermittentes dans les réseaux de distribution dans le but de garantir, en temps réel, l’équilibre entre la demande d’électricité et la production, c’est aussi l’enjeu d’un tel programme de recherche.

Il prend en compte les spécificités d’un réseau isolé non-interconnecté, comme celui de la Réunion et des îles en général, et la nécessité de sensibiliser les usagers à maîtriser leur consommation.

Ces expérimentations seront constituées d’installations de panneaux photovoltaïques, de systèmes de stockage d’énergie et de pilotage des équipements électriques consommateurs.

L’ambition d’économies d’énergie pour la phase de test est estimée à 500 MWh (mégawatt-heure) par an.

10 dossiers ont ainsi été retenu par le Gouvernement dans le domaine des réseaux électriques intelligents, dans le cadre des appels à manifestations d’intérêt de l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), pour un montant total d’interventions de 41 millions d’euros.

Au-delà de ces projets, un appel à manifestations d’intérêt sera lancé dans les prochains jours afin d’amplifier les expérimentations dans ces domaines, tester les modèles d’affaires et permettre également d’aller vers des solutions intégrant de façon plus importante les technologies de l’information et de la communication en aval du compteur.

Crédits Photo : Bénédicte Jourdier – Flickr – Certains droits réservés – Licence Creative Commons

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *