“Non au projet actuel de route du littoral”

Visuel du projet de nouvelle route du littoral - Crédits : Région Réunion Dans le cadre de son action “élections 2012”, France Nature Environnement a présenté ce lundi 23 janvier 2012 une carte de France (“l’appel des 3 000”) qui recense les combats emblématiques menés par ses associations membres ainsi que les initiatives en faveur d’une meilleure préservation de notre environnement. Le projet de nouvelle route du littoral à l’ouest de Saint-Denis de la Réunion est contesté par la Société Réunionnaise pour l’Étude et la Protection de l’Environnement (SREPEN). Le dossier Non au projet actuel de route du littoral compte parmi les combats environnementaux de “l’appel des 3 000”. L’association confirme la nécessité de rénover la route, pour mettre fin aux risques d’éboulements et d’accidents. Mais le projet de la Région prévoit des voies supplémentaires et la construction de viaducs et de remblais. Les aménagements envisagés impacteraient fortement la faune et la flore locale selon la Srepen. Cette route est indispensable pour le développement de La Réunion, mais la biodiversité doit être préservée insiste l’association de protection de l’environnement.

La route actuelle du littoral est confrontée à deux enjeux majeurs :
• le risque d’accident à cause d’éboulements localisés (environ un mort tous les deux ans).
• le risque d’éboulement de “grande masse”, c’est à dire lorsque tout un pan de falaise s’effondre. La route actuelle pourrait être recouverte sur près d’un kilomètre et cette route est la principale voie de communication entre les différents pôles économiques de la Réunion.

Cette route est indispensable au bon développement de la Réunion mais l’avant projet de la nouvelle route du littoral présenté par la Région Réunion comprend :

– dans chaque sens de circulation, une chaussée avec 2 voies + 1 voie bus + une bande d’arrêt d’urgence en allant de St Denis vers La Possession, la route est construite sur 1160 m de digue en remblai (du RSMA aux tunnels), 5290 m de viaduc (des tunnels à la Ravine à Jacques), 5630 m de digue en remblai (de la Ravine à Jacques à La Possession)

– en altitude, pour échapper aux houles cycloniques centennales, les chaussées sont à + 28 m sur les viaducs et à jusqu’à + 19,5 m sur les digues

– le recul des voies en mer par rapport au mur de la route actuelle varie de 0 m à 200 m et est partout suffisant pour tenir les usagers à l’écart des chutes de rochers et des effondrements de falaise. Sur la partie en digue, cet espace remblayé sert de pièges à cailloux.

Avec ce projet, les impacts environnementaux sur la faune et flore seront considérables compte tenu de l’impact direct des remblais sur le site et des impacts indirects dus à l’ouverture de nouvelles carrières pour récupérer les matériaux. Cette route ne doit donc pas se faire telle qu’elle est proposée.

La demande de la SREPEN : remplacer par un viaduc les 5630 mètres de digue en remblai prévus

Moyens à mettre en œuvre :
Exiger de l’État, co-financeur la modification du projet ainsi que l’ajout dans la déclaration d’utilité publique de clauses de suivi environnemental
Organiser un suivi environnemental très structuré de l’opération
Tenir compte des observations concernant la faune et la flore terrestre et marine

Communiqué de FNE

En savoir plus : La Société Réunionnaise pour l’Étude et la Protection de l’Environnement (SREPEN) : SREPEN

Le projet de la nouvelle route du littoral : Conseil régional de la Réunion

La “carte de France des combats à gagner” pour l’environnement regroupe près de 3 000 associations de défense de la nature. Elle vise à alerter les candidats à la présidentielle, dont plusieurs sont attendus ce samedi au congrès de la fédération écologiste FNE à Montreuil (Seine-Saint-Denis) pour évoquer leurs propositions en matière de protection de l’environnement.

Consulter la carte “l’appel des 3000 dans les territoires” de France Nature Environnement : France Nature Environnement

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *