Piton de la Fournaise : la sismicité reste faible

La plaine des Osmondes - Crédits photo : Agathe Schmid D’après le dernier bilan de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise pour la période du 6 décembre 2011 au 8 janvier 2012, la sismicité demeure “faible” à l’aplomb du volcan. Les scientifiques ne notent pas de déformations significatives en cours. Aucune émission de gaz d’origine magmatique (dioxyde de soufre – SO2) n’a été relevée durant cette période.

SISMOLOGIE Séismes volcano-tectoniques (VT ; séismes associés avec la fracturation des roches en profondeur) : le nombre de VT reste très faible, avec en moyenne 2 événements par jour. Leur énergie (magnitude max : 1.7) est proche de celle enregistrée dans la période novembre – décembre 2011.

La plus part des foyers sismiques sont localisés à la verticale du cône sommital du Piton de la Fournaise, à environ +500 m au dessus du niveau de la mer.

Éboulements : un faible nombre d’éboulements sommitaux (7/jour en moyenne) est enregistré. Cette activité est stable par rapport à la période précédente.

GÉODÉSIE L’amplitude des mouvements qui intéressent le cône sommital reste, dans l’ensemble, très modeste (<1 cm/mois). Ces mouvements suggèrent une tendance au ralentissement de la contraction du cône sommital du Piton de la Fournaise.

GÉOCHIMIE Aucune émission de SO2 (gaz d’origine magmatique) n’a été détectée dans la période considérée. La composition des gaz fumerolliens (rapports H2O/CO2 et CO2/H2S) reste stable.

Bulletin de l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise publié le lundi 9 janvier 2012.

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *