Emballages : hausse de la contribution des industriels

Emballages en carton compressés - Crédits photo : Photogestion - www.flickr.com - Certains droits réservés - Licence Creative Commons Eco-Emballages* a indiqué le 30 mai 2011 avoir revu à la hausse la contribution des entreprises pour les inciter à une réduction à la source du nombre et du poids des emballages et améliorer le recyclage. France Nature Environnement (FNE) accueille avec enthousiasme cette avancée qu’elle demande depuis 15 ans et rappelle la priorité qui doit être donnée à la prévention.

Le nouveau tarif avantage les emballages facilement recyclables et pénalise ceux qui perturbent le tri ou le recyclage. C’est le début du principe pollueur-payeur appliqué emballage par emballage, demandé par FNE depuis des années, et qui n’avait pas été intégré lors du réagrément de l’éco organisme en décembre 2010. Nous veillerons à ce que ces bonus et ces malus encouragent suffisamment à l’éco-conception.

La priorité : réduire les emballages

Pour Pénélope Vincent-Sweet, pilote du réseau déchets de FNE : Si l’importance du tri et du recyclage des déchets n’est plus à démontrer, l’accent doit être mis sur la réduction du volume et du poids total de déchets produits. Le déchet le moins néfaste n’est pas celui que l’on trie mais bien celui que l’on a évité. Il faut en finir avec les triples emballages en particulier et avec les emballages inutiles en général.

Chaque déchet a un coût financier et environnemental. FNE souhaite donc que la priorité soit donnée à la prévention des déchets. FNE demande que le suremballage comme les emballages surdimensionnés soient pénalisés, et qu’en parallèle, les emballages réutilisables soient encouragés, via notamment des systèmes de consigne.

Communiqué de presse de France Nature Environnement

Crédits photo : Emballages compressés – Photogestion Flickr – Certains droits réservés – Licence Creative Commons

(*) Eco-Emballages : Entreprise de droit privé créée à l’initiative d’industriels de la grande consommation, Eco-Emballages est agréée par les pouvoirs publics. Sa mission : installer, organiser, superviser et financer la collecte sélective, le tri et le recyclage des emballages ménagers en France. C’est l’un des deux éco-organismes (avec Adelphe) agréés par l’État.

Author: pressecologie

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *